Le Traversier, Revue Littéraire

Sur le dos du Niger (revue27)

texte de Marie-Thérèse Lefort

Doucement flotte ma pinasse D’un bord à l’autre va le temps Douce est la moiteur de l’espace Sur les rives, souffle le vent.
A Mopti je suis toubabesse J’embarque avec la cargaison Je vais m’offrir belle paresse Sur la ligne de flottaison.
Coincée au-dessus des denrées, Tout le jour mon dos est voûté Sous ce toit en paille tressée Qu’absorbe le fiévreux été.
Lentement vogue ma pinasse Les eaux coulent vers Tombouctou Heures s’égrènent sans audace Le mouvement de l’air est flou.
Pour se laver pas d’eau (...)

Mon voyage imaginaire avec Matisse (revue27)

texte de Marie-France Leclercq

Paris me fatigue, l’hiver, m’avais-tu dit, avec ses bruits, ses mouvements, ses actualités, sa mode qu’on doit suivre. Tu avais soupiré, ton regard silencieux s’était noyé dans la brumeuse agitation du grand boulevard où nous marchions. En attrapant mon bras pour ralentir mon pas, tu avais ajouté : Quand on est jeune, c’est bien, il faut commencer par entrer dans la mêlée, s’aventurer dans la brousse, mais pour moi, maintenant, le silence, l’isolement sont si utiles. Comme pour atténuer l’effet (...)

| Plan du site