Le Traversier, Revue Littéraire
Actualités Qui sommes nous ? S’abonner Sélection de textes parus Publications Liens

Eve et les anges

Texte proposé par Evelyne Ricard

Adam et Ève sont au paradis….
Elle, d’une beauté saisissante telle Vénus sortant de l’onde ; lui, bel Apollon.
Sur leur terrasse en front de ciel, ils prennent un petit jus de nuages, pas jus de pommes, bien sûr : les pommes, maintenant, ils s’en méfient !
Quand au ras de leur terrasse, à une vitesse vertigineuse, passe un ange. Ève s’écrie :
- Eh Adam, t’as vu l’engin !
- Ève, s’il te plaît, fait gaffe à ce que tu dis. L’engin, c’est un Archange.
- Et alors !
- Non mais Ève, sois respectueuse. On a déjà été virés une fois du paradis et réintégrés au ciel par bonté divine mais faudrait pas pousser le bouchon trop loin ! Respecte les archanges, les PTT de Dieu !
Un grand sourire illumine le visage d’Ève : il peut être drôle, mon amour, quand il veut !
Adam pris dans ses pensées n’a pas vu le sourire d’Ève et poursuit :
- Ève, tu sais bien que l’Archange est « le must » des anges, l’intermédiaire entre Dieu et nous, celui qui peut descendre sur terre et prendre forme humaine et…
Ève, lève les yeux au ciel et lui coupe la parole :
- Ouais, Adam je sais, tu vas encore me seriner l’histoire de l’ange Gabriel et de la vierge Marie. Mais Adam, aujourd’hui c’est dépassé tout ça ! On n’a plus besoin d’ange Gabriel. Pour les grossesses, il y a des tests pas cher dans toutes les bonnes pharmacies !
Ève s’interrompt un instant pour rejeter sur son épaule sa blonde chevelure :
- C’est vrai, Adam que sur les peintures de l’Annonciation des Fra Angelico ou autres, Marie, pure, vierge, et en prière, avec ce bel archange aux ailes et auréole d’or, ça a de la gueule !
Imagine, Adam, une toile moderne : Marie agenouillée, regardant à la lumière du jour la bandelette du test de grossesse !
Adam éclate de rire en se demandant où Ève va chercher tout ça.
Elle s’est tue un instant puis reprend, l’air grave.
- Tu sais Adam dans la bible, les Archanges, avec leurs grandes tuniques immaculées, leurs ailes dorées, leur gentillesse avec les femmes… ils seraient pas un peu homo sur les bords ?
Adam bondit et le regard aussi ténébreux que celui de Dieu les chassant du paradis terrestre, il hurle :
- Non là, Ève tu dépasses les bornes, ça suffit avec tes sous-entendus grivois. Tu sais ce que ça veut dire que discuter du sexe des anges ? C’est débattre de choses futiles. Laisse ces querelles byzantines et va plutôt faire le ménage.
Ève rougit, se sent coupable mais c’est plus fort qu’elle, elle continue :
- Écoute Adam ce que ma copine Alix de Saint André* a écrit sur les anges : « pas de corps, pas de zizi, pas de parties de jambes en l’air, ils n’ont d’ailleurs pas de jambes non plus » Rigolo, non !
Contrairement à l’attente d’Ève, Adam éclate de rire :
- Ah mon Ève, si je ne t’avais pas, il faudrait que Dieu t’invente !

*(Alix de Saint André. Archives des anges. Edition Folio mai 2000)

| Plan du site