Le Traversier, Revue Littéraire
Actualités Qui sommes nous ? S’abonner Sélection de textes parus Publications Liens
Accueil > Sélection de textes parus > Jeu d’écriture > Pas d’orchidées pour Miss Blandish

Pas d’orchidées pour Miss Blandish

Texte proposé par Peggy Malleret

Je suis fleuriste, ma boutique Le nom de la Rose, se trouve 18 Allée du Sycomore à Notre Dame des Fleurs. J’adore mon métier et je trouve qu’un bouquet est L’Attrape cœur idéal que ce soit en amour ou en amitié. Après bien des aléas, C’est la chance de ma vie qui s’est enfin présentée. Entourée de parfums subtils et d’une symphonie de couleurs, je baigne dans le Meilleur des mondes. Seulement voilà, il peut arriver que mon Petit coin de paradis se transforme en Fureur et mystère.

L’autre jour, je reçois un appel téléphonique agressif et étonnant de la part de la secrétaire de miss Blandish, Thérèse Desqueyroux  :
- Nadia, surtout Pas d’orchidées pour miss Blandish aujourd’hui !
Miss Blandish est comédienne et se produit depuis un mois au Théâtre et son double où elle joue Un mot pour un autre de Jean Tardieu.

- Ah bon, ce sont toujours des Orchidées qu’elle me demande de lui livrer.
- Faites ce que je vous dis !
Quel ton désagréable ! Je n’ai rien répondu car j’avais déjà envoyé Zazie dans le métro avec les fleurs à la station Charles de Gaulle et je ne pouvais plus la joindre, son portable étant resté à la boutique.

Un peu plus tard, la secrétaire arrive, trainant derrière elle, Astérix, le chien des Baskerville, que je trouve affreux. Elle entre dans la boutique le visage défiguré par le Mépris et m’apostrophe :
- Nadia, vous avez bu Whisky ou quoi ? Le message était pourtant clair.
- Calmez-vous, depuis un mois je lui fais livrer toutes les semaines à la même heure, le même bouquet. Je ne peux pas deviner Le changement et de toute façon c’était trop tard.

Je demande à Aurélien, surnommé Le petit prince, par tout le quartier, s’il peut me rendre le service de tenir la boutique pour aller moi-même lever ce Mystère  : pourquoi subitement Pas d’orchidées pour miss Blandish ?

Je tiens à régler cette histoire Face à face ! Un peu inquiète néanmoins, je frappe à la porte de la loge. Pas question de perdre Sa suprême clientèle.

- Entrez dans le monde des rêves ! Ah c’est vous ma petite Nadia ! Je ne vous attendais pas. Mais entrez je suis contente de vous voir.
- Bonjour miss Blandish. Je suis désolée pour cette Histoire des fleurs. J’ai su Trop tard que vous n’en vouliez plus. J’ai vu les orchidées Dehors. Que se passe-t-il ?
- C’est gentil de vous être déplacée. Je vais vous faire une confidence absurde. J’ai eu soudain l’impression d’une sorte de Confusion des sentiments. C’est bizarre, comme si leur Parfum me rendait morose.
- Les fleurs donnent parfois des réactions étonnantes. Avec lesquelles vous sentiriez-vous bien ? Je vais vous faire sourire. C’est la pleine saison des dahlias pour le Langage des fleurs c’est débordant d’énergie, le dahlia illustre l’abondance et la générosité.
- Va pour les dahlias !
- Je viens d’en recevoir de tout frais. C’est justement un des meilleurs Choix de Sophie ce matin aux halles.
- Ma petite Nadia. Heureusement que je vous ai.
- Au revoir et merci de votre confiance, miss Blandish.

Ouf ! Tout s’est bien passé. Je ris toute seule car ce n’est pas L’honneur perdu de Katarina Blum mais L’honneur est sauf de Nadia du Nom de la Rose.

| Plan du site