Le Traversier, Revue Littéraire
Actualités Qui sommes nous ? S’abonner Sélection de textes parus Publications Liens
Accueil > Publications > Les fleurs de sang

Les fleurs de sang

Texte proposé par Maryse Perrot

Extrait de "Le portrait d’Hortense", nouvelle figurant dans le recueil ayant obtenu la Plume d’or 2008 du concours de Triel sur Seine :

On avait projeté depuis cinq mois d’aller déjeuner aux environs de Paris, le jour de la fête de Madame Dufour, qui s’appelait Pétronille. Aussi, comme on avait attendu cette partie impatiemment, s’était-on levé de fort bonne heure ce matin-là.
Comme c’était moi qui lui avait suggéré cette journée à la campagne alors qu’il hésitait sur la manière de fêter Sainte Pétronille, Monsieur Dufour m’avait obligeamment invité à me joindre à eux. J’avais accepté avec empressement, heureux à l’idée de passer une journée entière auprès de Mademoiselle Hortense, leur fille, que je convoitais en secret. Ah, Mademoiselle Hortense, si belle, si blonde, si bien tournée ! Mais ma passion était hélas sans espoir, je savais que je ne pourrais jamais me déclarer, moi, l’impécunieux rapin auquel ses parents faisaient l’aumône d’une mansarde sous les toits, moyennant quelques menus services que je leur rendais dans leur magasin de quincaillerie. Elle n’avait d’yeux que pour les sémillants voyageurs de commerce qui lui faisaient une cour distraite en passant.
Pour être le plus longtemps possible en tête à tête avec leur fille, j’avais demandé à Monsieur et Madame Dufour l’autorisation d’en faire le portrait lorsque nous serions installés, portrait que je leur offrirais en remerciement. Bien que ne faisant pas grand cas de mes talents d’artiste, ils avaient accepté, sans doute curieux du résultat et, espérais-je, peut-être flattés. C’est donc encombré de mon chevalet, d’une toile et de ma boîte de peinture que je pris place à l’arrière de la voiture qui allait nous mener à la campagne, dans les environs d’Argenteuil....

| Plan du site